Le hamburger venu de Tokyo

Au croisement de la rue de Ponthieu et de la rue de la Boétie, une cantine fast-good aux airs de diner œuvre à la gloire du hamburger japonais. Dans le bouillonnement général, un clin d’œil inédit au street-food de Tokyo.

Les origines de Motto

Unique dans l’univers impitoyable du burger, Motto veut faire « plus » – traduction de motto en japonais – sortir du lot et des recettes classiques du burger en s’inspirant d’une capitale en fusion : Tokyo. A l’origine, Fred Muller, acharné du burger et inconditionnel du Japon, créatif dans le milieu Food et décidé à bousculer les codes. Associé au plus français des chefs japonais, Yasuo Nanaumi, il fait éclore en plein 8ème son premier Motto Burger, cantine et fast-good s’inspirant des quartiers du street-food tokyoïte.

La cantine urbaine

Collant à l’univers de Tokyo, Motto Burger fait cantine urbaine où stationner sur béton ciré face à un long comptoir carrelé métro, se faire absorber par la série d’écrans télés faisant défiler recettes et ingrédients à donner l’eau à la bouche, et déguster.
Au fond, une salle aux bonnes ondes, tendance régressive dans la musique, réchauffée du lambris de bois couvrant les murs et des meilleurs clichés en noir et blanc de la capitale nippone. Au menu : points de vue graphiques dans les ruelles animées de Shinjuku, au marché à poissons de Tsukiji ou dans les échoppes traditionnelles d’Asakusa, magie des décors en néons à Ginza et vues aériennes fabuleuses du fameux carrefour de Shibuya, l’épicentre de la mode et du divertissement à Tokyo.
Plus à l’abri, au sous-sol, le néon de Motto réfléchit. Une capsule d’une dizaine de places parfaite pour déjeuner en bande et entre amis.